Bollywood

Contraction de "Bombay" et "Hollywood", le terme Bollywood n'est pas apprécié par les réalisateurs indiens qui préfèrent que l'on parle de film hindi. Néanmoins il est aujourd'hui largement entrée dans les moeurs de son pays d'origine et n'a plus de connotation péjorative.

Jours, Horaires , Lieux et Tarifs des cours

ici

 

 

 

 

 

Le cinéma occupe une part réellement importante dans la vie des indiens, avec plus de 800 films produits par an (1000 par an en 2003), ce n'est pas pour rien qu'ils sont les plus grands cinéphiles du monde. 

Aller au cinéma est un moment privilégié pour la communauté indienne. On y va en famille pour se divertir, s'évader dans un monde de rêves, de fêtes et de danses aux mille couleurs. 

 


                   Ce qui n'est comparable à nul autre cinéma et qui fait tout le charme du bollywood ce sont ses chansons ou les filmi geet (en hindi)
                   Il y en a à peu près 5 par film dont certaines chantées et dansées, d'autres uniquement chantées.
     Elles sont tellement primordiale qu'elles peuvent faire le succès ou l'échec du film...

D'où vient cette importance? Il faut savoir que l'Inde est un pays possédant un très grand attachement à ses valeurs, traditions et son passé.
Donc si je vous dit que dans un temps très reculé, Brahma (dieu créateur de l'univers) associé à Indra (dieu céleste) aurait créé pour le divertissement des hommes, le théâtre, vous en conviendrez qu'il devint un pilier incontournable de la culture indienne. Composé de danses et de chants, il ravi la vue ainsi que l'ouïe, l'ancêtre du "Bollywood".

 

 

Par la suite, c'est le mélange de plusieurs danses traditionelles de l'Inde tels que le Bharata Natyam et le Kathak, ou encore le Bhangra et la Kalbeya, ... qui a donné naissance à celle que l'on voit dans les films du cinéma indien.

Et le sport dans tout ça?

Le Bollywood est une danse très tonique. Elle évolue, comme à la manière des danses classiques (Kathak, Bharata Natyam,...) autour du buste, précisément le ventre.

Représentant le tronc d'un arbre, les bras et les jambes en sont les branches.

 Elle dévellopera la coordination à travers les mouvements, la souplesse jusqu'au bout des doigts avec la pratique des mudras (gesture des mains), et la mémoire.

Elle musclera plus favorablement, les cuisses, fessiers,et  bras.


 

© 2013 Awalem

 

  • w-facebook
  • YouTube Basic Black